Accueil | Culture | Cuisine | Art | Maisons | Contes
 

ARRETE N° 153/MINJUSTICE DU 07 AVRIL 2010
Portant ouverture d’un concours direct pour le recrutement de trente (30) Intendants des Prisons

 

LE VICE–PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA JUSTICE,
GARDE DES SCEAUX,

A R R E T E :

ARTICLE 1er.– (1) Il est ouvert, au titre de l’année 2010, un concours direct pour le recrutement de trente (30) Intendants des prisons catégorie « B1 » de la Fonction Publique.
(2) Ledit concours se déroulera les 12, 13, 14, 15, 16, 21 et 22 juillet 2010 dans tous les Chefs–lieux de Région.

ARTICLE 2
.– Peuvent faire acte de candidature, les jeunes camerounais des deux sexes remplissant les conditions suivantes :

  1. être de bonne moralité ;
  2. être âgé de 18 ans au moins et 32 ans au plus au 1er janvier 2010 ;
  3. être titulaire d’un Baccalauréat du second cycle, du G.C.E. « A » Level en deux matières hormis celle intitulée « Religious Knowledge » obtenues en une seule et même session ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  4. avoir une taille d’au moins 1,65m pour les candidats de sexe masculin et 1,55m pour les candidats de sexe féminin.

ARTICLE 3.– (1) Les dossiers de candidature qui seront reçus complets dans les Délégations Régionales de l’Administration Pénitentiaire jusqu’au 11 juin 2010, délai de rigueur, comprendront les pièces suivantes :

  1. une demande d’inscription manuscrite adressée à Monsieur le Vice–Premier Ministre, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, timbrée à 1000 (mille) francs CFA, datée et signée spécifiant explicitement :
  2. les noms et prénoms, date et lieu de naissance du candidat ainsi que son adresse ;
  3. le Département et la Région d’origine ;
  4. l’indication du concours concerné ;
  5. la langue de composition ;
  6. l’énumération des pièces jointes à la demande ;
  7. une copie certifiée conforme du diplôme signée par une autorité civile compétente, datant de moins de trois (03) mois ;
  8. une attestation de présentation de l’original du diplôme exigé ;
  9. une copie certifiée conforme de l’acte de naissance signée par une autorité civile compétente, datant de moins de trois (03) mois ;
  10. un extrait de casier judiciaire (bulletin n°3) datant de moins de trois (03) mois ;
  11. un certificat de toise ;
  12. un certificat médical délivré par un médecin exerçant dans le secteur public, datant de moins de trois (03) mois ;
  13. un mandat poste de 15.000 (quinze mille) francs CFA adressé à Monsieur le Directeur de l’Administration Pénitentiaire (Ministère de la Justice, Yaoundé), représentant les frais de participation au concours ;
  14. une grande enveloppe de format A4 à l’adresse du candidat affranchie d’un timbre poste au tarif réglementaire ;
  15. deux photos d’identité 4X4.

(2) Les candidats de sexe féminin mariés devront obligatoirement joindre un acte d’engagement de leur époux dûment légalisé par lequel celui–ci s’engage à accepter l’affectation à tout moment de son épouse dans n’importe quelle région du territoire national lorsque les nécessités de service l’exigent (c f : circulaire n° 12004/LC/MINAT/DAPEN du 19 novembre 1980).

(3) Tout dossier incomplet, en retard ou dont les pièces n’auront pas été signés par les autorités compétentes, sera purement et simplement rejeté.

(4) Les listes des candidats autorisés à participer au concours seront publiées par voie d’affichage au Ministère de la Justice et dans les dix Délégations Régionales de l’Administration Pénitentiaire.

ARTICLE 4.– (1) Ce concours comporte un test de sélection (visite médicale), des épreuves physiques, des épreuves écrites, une épreuve orale et une visite médicale d’incorporation. Les épreuves sont notées de 0 à 20. La note éliminatoire est de 06/20 pour chaque épreuve. Le programme des épreuves est précisé dans l’annexe joint au présent arrêté.

(2) Les candidats se présenteront aux lieux retenus une heure avant l’heure du début de chaque épreuve et ils devront obligatoirement se munir de leur Carte Nationale d’Identité, du récépissé de dépôt du dossier et du nécessaire pour composer, à l’exception du papier de composition.

(3) Les lieux où se dérouleront la visite médicale, les épreuves physiques, écrites et orales seront indiqués par voie d’affichage.

ARTICLE 5.– (1) La visite médicale portera sur la taille, le poids, l’acuité visuelle et auditive, l’aptitude à assurer des fonctions qui demandent une bonne condition physique et la présentation générale. Le bulletin de visite médicale établi et signé par un médecin exerçant dans le secteur public sera joint au procès verbal.

(2) Les épreuves physiques, notées de 0 à 20, comportant une note éliminatoire de 06/20, porteront sur une course de vitesse, une course de résistance, des tractions avec appuis faciaux et abdominaux :

– la course de vitesse chronométrée porte sur 100 m pour les candidats des deux sexes ; la course de résistance également chronométrée porte sur 1000 m pour les filles et 1 500 m pour les garçons ;

– les flexions avec appuis faciaux et abdominaux consistent en plusieurs flexions ininterrompues exécutées par le candidat. Les filles en sont dispensées.

ARTICLE 6.– Seuls les candidats ayant subi avec succès la visite médicale puis les épreuves physiques seront autorisés à présenter les épreuves écrites.

ARTICLE 7.– les épreuves dudit concours se dérouleront aux dates et heures ci–après :

 Dates

 Nature des épreuves

 Coef

 Durée

Note éliminatoire

 Horaire

 

12, 13, 14, 15 et 16 juillet 2010

Visite médicale

 

 

 

 

8h–16h

Epreuve physique

 

 

6

 

21 juillet 2010

Culture générale

4

4h

6

8h–12h

Administration Pénitentiaire

3

3h

6

13h–16h

22 juillet 2010

Droit

3

3h

6

8h–11h

 

Epreuve orale

2

 

 

 

ARTICLE 8.– Subiront les épreuves orales d’admission, les candidats qui, sans note éliminatoire, auront obtenu à l’ensemble des épreuves écrites une moyenne de 11/20.

ARTICLE 9.– Les résultats définitifs du concours seront publiés par le Vice–Premier Ministre, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux à l’issue de la visite médicale d’incorporation.

ARICLE 10.– Le présent Arrêté sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais.

Yaoundé, le 07 avril 2010

Le Vice–Premier Ministre,
Ministre de la Justice, Garde des Sceaux,
AMADOU ALI

 

PROGRAMME DU CONCOURS DIRECT POUR LE RECRUTEMENT DES INTENDANTS DES PRISONS

I – CULTURE GENERALE :
Cette épreuve portera sur les questions politiques, économiques, sociales et culturelles de l’Afrique et du Monde depuis le début du 20è siècle.

II – ADMINISTRATION PENITENTIAIRE :

  1. Les instruments juridiques internationaux relatifs au traitement des détenus ;
  2. Régime Pénitentiaire du Cameroun ;
  3. Statut des personnels de l’Administration Pénitentiaire.

III – EPREUVE DE DROIT
A/ DROIT PUBLIC

  1. Droit Administratif
  2. Organisation administrative de l’Etat ;
  3. Attributions des Chefs des circonscriptions administratives ;
  4. Organisation Communale ;
  5. Contentieux Administratif.
  1. Droit Constitutionnel
  2. Les institutions camerounaises dans la Constitution du 02 juin 1972 modifiée ;
  3. La séparation des pouvoirs ;
  4. Le régime présidentiel ;
  5. Le régime parlementaire

 

B / DROIT PRIVE

  1. Droit pénal général ;
  2. Droit pénal spécial ;
  3. Organisation judiciaire.

IV – L’ORAL

L’oral portera non seulement sur les matières de l’écrit, mais aussi sur une conversation avec le jury en français pour les Anglophones et en Anglais pour les Francophones./–

Yaoundé, le 07 avril 2010

Le Vice–Premier Ministre,
Ministre de la Justice, Garde des Sceaux,
AMADOU ALI