Page d'Accueil

Comice Agro–Pastoral, de Retour

   

La vieille tradition perdue…… signe son grand retour en 2009 au Cameroun.

Le Cameroun, berceau de nos ancêtres, « Afrique en miniature », on ne le dira jamais assez, est un Etat « riche », qui regorge de nombreuses ressources naturelles et qui dispose d’énormes potentialités.

Comice

Son sol et son sous–sol aux côtés des ressources humaines, constituent l’essentiel même de cette richesse. C’est fort de ce constat que le Gouvernement, jadis, reposait l’économie du pays sur l’agriculture, véritable bras séculier. Mamelle nourricière de plusieurs Etats amis, à travers tubercules, fruits et légumes, le Cameroun faisait bonne figure au rang des principaux pays producteurs du cacao et café.

 

 Comice

Les dirigeants organisaient du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, des campagnes agricoles et comices agro–pastoraux, visant non seulement à valoriser et encourager les acteurs de ces différentes filières, mais également à améliorer les produits, pour un rendement sans cesse croissant.

Comice

Il a fallu du temps, le passage de crises financières, économiques, de crise humanitaire, sanitaire et sécuritaire et crise alimentaire, que la population mondiale soit multipliée par 3 par rapport aux années 70, pour que le monde prenne conscience du rôle de l’agro–pastoral, dans un monde où règne désormais la faim. En organisant en décembre 2009 dans les 10 Régions du Cameroun des comices agro–pastoraux, cela démontre à coup sûr la volonté des acteurs au développement de sortir l’agro–pastoral de sa léthargie.

Comice

A Yaoundé, siège des institutions, le comice s’est déroulé du 21 au 23 décembre 2009 et pendant 3 jours, l’on a pu découvrir les produits de qualité du sol de la Région du Centre. Tubercules, fruits, légumes, volailles et quelques bêtes issus de l’élevage étaient au menu du comice dont la quasi–totalité était vidée à la fin. Lequel s’est achevé par la remise des dons constitués pour l’essentiel de matériel agricole, aux GIC et Associations opérant dans le secteur, et qui se sont distinguées par la qualité de leurs produits.

Comice

S’il est vrai que le retour du comice agro–pastoral relève de la détermination des pouvoirs publics à soutenir l’agro–pastoral, il n’en demeure pas mois que beaucoup reste encore à faire pour sortir définitivement l’agriculture et l’élevage en Afrique de sa léthargie, aux moyens rudimentaires. Excellent retour au comice agro–pastoral mais sachons rétrocéder à ces « fonctionnaires » du sol ce qui leur est dû, fonds et moyens logistiques à eux alloués dont le Comice National est prévu pour 2010 dans le chef–lieu de la Région du Sud Ebolowa.

Comice

Thierry Eba
 
 
 

Accueil Copyright © 2010, Culture Vive