Page d'Accueil

Amélioration du pouvoir d’achat des fonctionnaires et agents de l’Etat au Cameroun : les retraités oubliés

   

On le présageait déjà, mais beaucoup espéraient quand même. La réalité de ce mois d’avril est là. Le relèvement des salaires annoncé aux lendemains des manifestations sociales de fin février ne profite pas aux retraités. Certes le décret qui augmentait le salaire de base de 15 % et fixait l’indemnité de logement à 20 % parlait bel et bien des salaires sans mentionner les pensions. Mais les retraités osaient croire que puisqu’ils étaient aussi fonctionnaires et agents de l’Etat bien qu’en retraite ils pouvaient bénéficier de cette mesure, ce d’autant plus que le texte en question n’avait pas formellement précisé qu’il s’agissait des fonctionnaires et agents de l’Etat en activité.

Selon toute vraisemblance la raison serait simplement que les calculs de leurs pensions avaient été faits sur la base des anciens taux de leurs salaires avant les deux baisses.

On constate simplement que tous les Camerounais subissent les contrecoups de la vie chère. Mais alors que fonctionnaires et agents de l’Etat voient leur pouvoir d’achat amélioré, les autres composantes de la société doivent continuer à peiner avec les mêmes revenus pendant que tous doivent faire face aux mêmes charges au quotidien. Vous avez dit discrimination ?

 

 
 
 

Accueil Copyright 2008–2010, Culture Vive