Page d'Accueil

LE PERE NOËL A LA FONDATION SAMUEL ETO’O 

   

La fondation Samuel Eto’o a procédé les 21 et 22 décembre 2009 à Yaoundé à la remise de plusieurs dons.

 La fondation Eto’o qui vole à cette occasion au secours des personnes en difficultés est une ONG reconnue d’utilité publique, qui a été créée le 17 Mars 2006 dans le souci de redonner du sourire aux couches les plus vulnérables de la société. Jeune fondation, en 3 années seulement d’existence, s’illustre d’ores et déjà comme leader en matière de projets sociaux dans notre pays.

Omniprésente dans les domaines socio–éducatif, sanitaire et sportif. Pour son président le goleador camerounais Samuel Eto’o « il n’y a rien de plus beau et qui ne me rend plus heureux que de partager avec ceux qui ont des difficultés, ce que le foot m’a donné ».

Il était donc question pour cette édition de remettre pour la première escale, un don de matériel informatique à l’endroit du centre socio–éducatif bilingue de la prison central de Yaoundé, permettant aux personnes incarcérées de s’imprégner eux aussi de l’outil informatique. Ensuite c’était autour de l’Université de Yaoundé II à Soa de voir sa bibliothèque se doter d’un important matériel informatique, véritable instrument de travaille pour les TIC, en plus d’une centaine de bourses académiques au profit de ses meilleurs étudiants pour le compte de l’année 2008 /2009.Un geste sans doute de cœur qui vient à point nommé en cette veille de fête de fin d’année, période idoine pour régler les frais universitaires afin d’éviter les désagréments et bousculades de dernière minute. A ces principaux bénéficières, il faut ajouter le parrainage de nombreux orphelins, et 500 bourses scolaires au profit des pensionnaires du centre de formation Samuel Eto’o, car comme on le dit si bien, la charité bien ordonnée commence par soit même.

Après cette remise des présents, la fondation que dirige Marie Louise Ndi–samba, présidente fondatrice du relais enfants–parents, a convié la presse nationale et internationale à un jeu de question–réponse. Echanges aux cours duquel les responsables de la fondation ont précisé que cette remise de bourses n’est pas exclusive à une seule institution universitaire, d’ailleurs, elle se poursuivra sur tout l’ensemble du territoire à travers les différentes formations universitaires. Marie Louise « dame de cœur », a annoncé pour 2010 une vaste opération de recensement des projets de développement susceptibles d’être appuyés par la fondation ; avec déjà en ligne de mire dès février prochain, la distribution gratuite de 8000 paires de chaussures aux nécessiteux de notre société de plus en plus incapables de faire face aux effets de la crise.

 
 

Accueil Copyright © 2010, Culture Vive