Accueil | Culture | Cuisine | Art | Maisons | Contes
Quand la femme s'éveillera................

La femme acteur incontournable dans le processus de développement de toutes sociétés.

En prélude à la Journée Internationale de la Femme qui se célèbre le 08 mars de chaque année, plusieurs manifestations ont été organisées à§a et là dans divers organismes et administrations de la capitale du Cameroun, Yaoundé. Pendant une semaine, l'on a pu épiloguer sur des thèmes variés, dans le scillage de la thématique générale des Nations Unies : "Egalité des droits, Egalité des chances : progrès pour tous".

L'Ambassade d'Allemagne à travers la maison allemande et l'Institut Goethe a également été au centre d'une série d'activités en droite ligne avec cette célébration. Citons entre autre le festival international de films de femmes, Mis me Binga du 4 au 8 mars, suivi de l'exposition de peintures à la maison allemande, ou encore de la série de causeries éducatives, conférenes–débats organisée par le RENATA au Bois Saint Anastasie. Les administrations publiques, quant à elles n'étaient pas en reste.

Avec le séminaire atelier organisé par l'Association des Femmes Eneignantes du Supérieur et le Réseau More Women in Politics. C'était également le cas du Ministère de l'Educaiton de Base que conduit Madame Youssouf née Hadidja Alim qui après les causeries éducatives organisées à l'Ecole Publique de Nkolndongo et à l'ENIEG de Yaoundé, sous le thème "Rôle et atteintes de la société pour l'épanouissement intégral de la femme".

C'est autour d'une conférence–débats conduit par d'imminents invités, le Professeur Pius Ottou, les Docteurs Kom Dorothée et Mabou, que se sont retrouvés les personnels des Services Centraux et rattachés de ce Département Ministériel véritable creuset de la formation de la personne. Après avoir diagnostiqué les contingences culturelles et sociales qui hypothèquent "l'égalité des droits et des chances entre la jeune fille et le garà§on, rôle et apports des éducateurs", il a été prescrit l'éveil de l'apprenant. Si tant il est vrai que l'éducation c'est–à–dire l'école, assure une formation de la personne, procure le respect de son semblable, et la connaissance de l'environnement, le rôle de l'éducation s'avère dès lors crucial.

Une marche en hommage à la femme a été organisée le dimanche 07 mars à l'initiative du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille à laquelle prenaient conjointement part les Ministres Marie–Thérèse Obama et Youssouf Hadidja. L'itinéraire qui partait du Boulevard du 20 Mai passant par Elig–Essono, via Rond Point Nlongkak, Ministère des Relations Extérieures s'est achevée au màĒme Boulevard, sans incident. Toutes les femmes des différentes administrations y participant ont fait preuve de courage et d'abnégation durant cette marche sportive.

S'il y a un coup d'oeil particulier à faire c'est ce dynamisme, ce courage des femmes de la Sà»reté Nationale qui se sont illustrées par un dispositif sécuritaire exemplaire. Elles ont été à chaque fois aux avant–postes pour interrompre momantanément la circulation, évitant par là tout désagrément de part et d'autre.

 
 

 

 
 

Copyright © 2010, Culture Vive