Accueil | Culture | Cuisine | Art | Maisons | Contes
Les différentes étapes à suivre pour avoir le Vin de Palme
  • Abattage du palmier. Il faut que celui–ci ait au moins cinq (5) mètres de long (attendre de 2 à 4 jours avant de le dépouiller)

Abattage du palmier

Abattage du palmier

Pour les palmiers de moins de 5 mètres, on déracine

  • Dépouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

 

Après cette opération, attendre passer un jour avant de placer le récipient (bidon ou dame–jeanne)

  • Placer le récipient (bidon ou dame–jeanne)
  • Mettre les écorces de « Esôk ou ônyaé » dans le récipient
  • Après avoir attaché la moelle « ésoñ » avec les feuilles « akaé kôn » plus particulièrement et spécialement

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

D�pouillage du tronc du palmier

  • Le vin commencera à bien couler deux jours après mais n’est pas encore bon pour la consommation directe
  • Quatre jours ou cinq jours après, lorsque les écorces mises (ésôk ou ônyaé) sont déjà pourries, il faudrait enlever tout le vin, celui–ci servira à la distillation du vin local (Hââ ou ondonto)
  • Sixième jour, on commence à avoir le bon vin de palme prêt à être consommé directement

D�pouillage du tronc du palmier

  • On peut exploiter un même tronc de palmier pendant un mois. Cela dépend de la taille de celui–ci. Plus le palmier est géant, plus il coule beaucoup et du bon vin.

Très important :

  • Il faudrait tailler le tronc du palmier deux fois par jour, matin et soir. Même s’il a plu, aller tailler après la pluie sinon, le vin aura un goût aigre (sañ).
  • Il faudrait changer les feuilles (akaé kôn spécialement) qui couvrent la moelle (ésoñ) tous les deux jours sinon le vin aura un goût aigre (sañ).

 

 

 

 
 

Copyright � 2009, Culture Vive